Bienvenue sur le site internet de la commune de Chancy



Raccourcis clavier

Les raccourcis suivants sont toujours placés au début de chaque page. Ils sont invisibles pour le grand public :
retour à la page d'accueil Alt+0 accès direct au menu de navigation Alt+1 accès direct au contenu de la page Alt+2 accès direct au module de recherche Alt+3 accès direct au plan du site / sitemap Alt+4 Imprimer la page Générer le PDF de la page actuelle

Accès direct

cité de l'énergie

Centrale photovoltaïque



Le préau couvert de l'école de Chancy offrant une toiture d'environ 170 m² exposée favorablement au sud-ouest, une centrale photovoltaïque permettant de transformer l'énergie gratuite et abondante reçue du soleil en électricité y a été installée.

Centrale photovoltaïque
 



Par ailleurs, il ne s'agit pas d'une construction de très haute valeur patrimoniale méritant d'être conservée intacte. Finalement, le dessus de cette toiture est relativement peu visible depuis les abords du bâtiment et le chemin de la Ruette : c'est dire qu'un changement de matériau de couverture n'a pas un impact visuel gênant.

Le projet visait à installer à la place des tuiles existantes de la toiture du préau couvert de l'école, 100 tuiles solaires noires d'une dimension d'environ 1.40 m par 0.90 m chacune. La toiture est ainsi intégralement recouverte de tuiles solaires, à l'exception d'une bande d'environ 60 cm de large sur tout son pourtour qui est, elle, recouverte de ferblanterie. L'aspect de la toiture est donc uniforme, ce d'autant plus que les tuiles solaires choisies sont entièrement noir mat (contacteurs électriques compris), contrairement à la plupart des panneaux photovoltaïques du marché qui sont d'un bleuté beaucoup moins discret.

L'installation photovoltïque inaugurée le 7 mai 2011, a une puissance de 20 kWc. Sachant qu'à Genève, nous bénéficions en moyenne d'un plein ensoleillement pendant plus de 1'000 heures chaque année, la centrale permet de produire 20'000 kWh par an (ce qui correspond à la consommation électrique d'origine fossile d'environ 80 personnes). Et comme les revenus ainsi dégagés financent l'amortissement de cette installation et même davantage, ce projet n'aura rien coûté.

Commune durable ... commune rentable !

Peu de moyens, mais des idées lumineuses ... C'est ainsi que Chancy s'est résolument engagée sur la voie du développement durable, et elle le doit très largement au plus jeune de nos élus ! Ingénieur en environnement et docteur à l'EPFL, Xavier Beuchat a choisi de passer son doctorat sur le thème des changements climatiques. Il sait scruter le ciel mais a bien les pieds sur terre ! Au sein de l'Exécutif, il est responsable de l'énergie, de l'environnement, de l'aménagement et de la mobilité.

En ce qui concerne l'énergie, Chancy n'a pas attendu que la Confédération entonne l'air des économies ! En effet, depuis 2006, tous les bâtiments publics communaux, à l'exception de la Mairie, sont chauffés par des énergies renouvelables grâce à une centrale à bois. Plusieurs bâtiments privés ont également pu y être raccordés. Cette centrale fonctionne avec du bois produit dans les environs. Cette réalisation pilote a pu être entièrement financée par les SIG et par le Canton.

En outre, Chancy a obtenu le label "Cité de l'énergie" en 2010, réservé aux communes qui s'engagent pour une gestion responsable de l'environnement et l'utilisation de ressources durables. Depuis sa certification, elle tient une comptabilité de la consommation d'énergie de ses bâtiments communaux et procède à des audits énergétiques.

Certaines constructions chancynoises, telles que l'ancienne école, la salle des fêtes et l'immeuble communal à l'entrée du village pourraient, après quelques travaux, devenir nettement moins gourmandes. La Commune profite des rénovations courantes pour veiller à assainir ses immeubles d'un point de vue énergétique afin d'obtenir pour ceux-ci le label "Minergie".

Subvention énergétique

Pour la deuxième année consécutive, le montant alloué aux propriétaires, particuliers, entreprises et collectivités souhaitant améliorer l'efficacité énergétique de leurs bâtiments augmente de manière substantielle.

Pas moins de 32 millions de francs seront disponibles en 2018 pour inciter les économies d'énergie et les énergies renouvelables au sein du parc immobilier genevois. Ce montant provient majoritairement des recettes de la taxe sur le CO2. En 2017, 25 millions de francs ont été attribués. Les dossiers sont à déposer jusqu'au 31 décembre 2018 sur la plateforme www.genergie2050.ch, qui fournit aussi un accompagnement personnalisé.

Un dépliant d'information à destination des propriétaires de bâtiments et le tableau détaillé des barèmes des subventions sont disponibles ici.

 
Informations sur le réchauffement de la planète : Rechauffement_de_la_planete.pdf (32.4 kB)
  • Druck Version
  • PDF